Actualités générales

Sobriété énergétique : le gouvernement face à l’urgence

Pour répondre à la crise énergétique que traverse la France actuellement, le gouvernement prévoit de mettre en place un plan de « sobriété énergétique »

Sobriété énergétique : le gouvernement face à l’urgence


Le 14 juillet dernier, lors de son interview télévisée, le président Emmanuel Macron a indiqué qu’un plan de sobriété énergétique serait mis en place cet été afin de faire face à la crise que subit le territoire.

Ce plan nécessitera l’implication de tous, tant pour les entreprises, administrations publiques que les citoyens. Pour le chef de l’Etat, ce dispositif demandera à « tous (les) compatriotes de s'engager ».

 

Un objectif bien défini

L'Etat prévoit de réduire de 10% en deux ans l'équivalent de toute la consommation française en énergie fossile et électrique en 2019. Pour atteindre cet objectif, la conciliation entre l'Etat et les citoyens est primordiale. Il incombe ainsi à l'Etat d'instaurer des lois en faveur de ce plan et aux citoyens de les respecter.

L'Agence internationale de l'énergie, dans son  "Plan en 10 points pour réduire la consommation de pétrole", paru en mars 2022, préconisait des actions telles que la baisse des limitations de vitesse, le télétravail trois jours par semaine, le développement du covoiturage et une plus grande accessibilité des transports en commun entre autres. Tous ces éléments permettraient de réduire la demande de pétrole de 2.7 millions de barils par jour, soit une quantité très importante.

 

La sobriété énergétique passe également par la rationalisation des ressources du quotidien. L'extinction des publicités lumineuses en pleine nuit, la régulation de la climatisation et du chauffage en fonction des températures dans les espaces de travail, des dispositifs déjà présents dans le Code de l'énergie qui se verront renforcés afin d'être respectés.