Attractivité

Revisiter sa stratégie d'attractivité dans la nouvelle donne post pandémie et dans un contexte de guerre

En distanciel - date à définir prochainement - Sept-Oct

Revisiter sa stratégie d'attractivité dans la nouvelle donne post pandémie et dans un contexte de guerre


La crise économique profonde que nous vivons, car touchant de plein fouet l’économie réelle, s’ajoute aux questionnements précédents de transformation nécessaire des modèles de développement du fait des enjeux du numérique, de la transition écologique et du vieillissement de la population.

 

Alors que faire en matière d’attractivité économique dans ce contexte ?  Comment être encore plus efficace alors que la pression sera très forte sur les finances publiques profondément malmenées par les conséquences de la crise ?

 

Prérequis

Cette formation s’adresse à des stagiaires souhaitant comprendre les évolutions en cours pour y répondre par des actions nouvelles en matière d’attractivité et de développement économique

Objectifs

    • Comprendre les transformations en cours
    • Évaluer l’impact de ces changements sur l’attractivité territoriale
    • Démystifier certaines fausses bonnes idées à la mode
    • Proposer dans leurs organisations de nouvelles orientations

Programme  

Cette formation est conçue autour de 4 séquences, chacune réalisée en visioconférence :

Module 1 : Gérer au mieux les conséquences de la crise née du Covid 19 : de l'urgence aux stratégies de rebond 

Du fait de la violence et de la rapidité du choc économique née de la crise sanitaire du Covid19, les territoires se sont engagés dans des actions nombreuses et très variées pour soutenir les entreprises et activités économiques.

 

Alors que la reprise s’annonce lente et par paliers, comment adapter ses actions en faveur de l’attractivité de son territoire ? Quelles opportunités peut-on explorer des stratégies de résilience souhaitées par les élus ?

Module 2 : Les nouvelles conditions de réussite économique des territoires

Nous examinerons ici les 3 séries d’indicateurs (macro-économiques, micro-économiques et territoriaux) qui permettent d’identifier les enseignements à prendre en compte pour redéfinir sa stratégie d’attractivité économique.

 

La crise sanitaire redonne-t-elle du souffle d’attractivité aux territoires ruraux qui ont été épargnés ? Les enjeux de souveraineté vont-ils se traduire par des retours d’entreprises en France et quel rôle y jouer ? Les attentes en matière de convivialité et bien-être redessinent-ils l’attractivité des centres villes ? Le Zéro artificialisation net sonne-t-il la fin du développement économique extensif ?

Module 3 : Redéfinir ses actions existantes

Les enseignements tirés de la crise et des expérimentations menées parfois dans l’urgence obligent à redéfinir le choix des actions les plus pertinents dans les champs classiques du développement économique.

 

Quels nouveaux ciblages adopter en promotion – prospection notamment pour contribuer à la relocalisation d’activités ? Comment ajuster son discours marketing pour mieux coller à l’évolution des attentes des clients existants ? Comment optimiser ses moyens et actions par l’utilisation du  marketing canevas ?

Module 4 : Déployer ses actions dans de nouveaux champs de l’attractivité économique

La crise ne peut pas se traduire uniquement par une adaptation à la marge de son plan d’actions et de son organisation. Les transformations profondes des ressorts du développement économique des territoires imposent une stratégie de diversification horizontale pour répondre aux nouveaux enjeux et besoins.

 

Quelle place pour l’ingénierie territoriale au sein de votre structure ? Comment mieux utiliser ses compétences internes pour devenir un facilitateur territorial de développement ? Comment utiliser les compétences acquises en promotion-prospection pour développer de nouveaux services (recherche de financements extérieurs pour start-ups, prospection d’exposants pour un événement, valorisation de compétences culturelles auprès d’un partenaire international, etc.) Comment s’inscrire dans les approches de mise en convivialité des territoires ?

Méthode pédagogique 

La formation partira des réponses apportées aux urgences du court terme à la mise en place d’orientations stratégiques de long terme pour repositionner vos actions d’attractivité. Une enquête préalable, adressée à chaque stagiaire, permettra également de favoriser les échanges d’idées et le partage de bonnes pratiques.

 

Durée totale de la formation : 7 heures, réparties en deux demi-journées (2 visioconférences de 3h30 chacune de 14h à 17h30)

Le formateur 

Vincent Gollain est directeur du département Economie et développement local de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France.

De mai 2002 à août  2014, il a été directeur du marketing territorial à l’Agence Régionale de Développement de l’Ile-de-France.

Économiste par vocation, et soucieux de rester proche des réalités économiques et industrielles, Vincent Gollain a toujours eu le souci de marier réflexion et action. Ses goûts pour le développement économique et le marketing territorial sont connus et au cœur de ses interventions au côté des territoires. En janvier 2014, Vincent Gollain a publié la 3ème édition de son livre sur le marketing territorial. Il anime depuis 2007 le site www.marketing-territorial.org et contribue régulièrement au débat national sur l’attractivité des territoires. Vincent Gollain est également président du club marketing territorial de l'Adetem.

 

Évaluation

Préalablement à la formation, un formulaire d'évaluation est adressé à chaque participant. Cette évaluation est également constatée par le formateur lors du tour de table effectué en début de séance. Une évaluation finale est également mise en œuvre à l'issue de la formation selon les modalités prévues par le formateur (quizz, QCM ou autre modalités)

Satisfaction

A chaque fin de formation, un questionnaire reprenant des critères de forme et de fond est adressé aux participants via un lien. Les réponses est soumis à l'équipe pédagogique.

 

Aux questions :

  • Le thème annoncé a-t-il été correctement couvert ? 100 % des participants ont répondu tout à fait
  • Le thème a-t-il été assez illustré ? 100 % des participants ont répondu tout à fait
  • Le stage était-il assez orienté vers la pratique ? 80 % des participants ont répondu tout à fait à suffisamment
  • L’animation du formateur vous a-t-elle satisfaite ? 100 % des participants ont répondu tout à fait
  • Avez-vous apprécié l'étude de cas/mise en situation ? 80 % des participants ont répondu tout à fait à suffisamment
  • La formation a-t-elle globalement répondu à vos attentes ? 100 % des participants ont répondu suffisamment

Durée : deux demi-journées (7h)

Dates : 27 et 29 septembre 2022 (après-midi : de 14h à 17h30)

Bulletin d'inscription à retourner compléter au plus tard une semaine avant la date de début de la formation.

En situation de handicap ? Nous étudions toute demande spécifiquement.

Personnel référent : Laurence Lanne - llanne@cner-france.com - 06 63 60 67 36