Actualités générales

Bordeaux : un nouveau départ pour l’agence métropolitaine

Un temps menacée de fermeture, l’agence Invest in Bordeaux est finalement maintenue avec une nouvelle feuille de route et une nouvelle équipe dirigeante.

Bordeaux : un nouveau départ pour l’agence métropolitaine


Repositionnement et réduction des coûts sous 6 mois

A la suite des dernières élections municipales, les nouvelles équipes à la ville et à la métropole de Bordeaux envisageaient de supprimer l’agence Invest in Bordeaux, comme le journal Sud-Ouest s’en faisait régulièrement l’écho l’automne dernier. Finalement, la gouvernance de l’agence (composée notamment de la région Nouvelle-Aquitaine, de Bordeaux Métropole, de la ville de Bordeaux et de la Chambre de commerce) a tranché lors d’un conseil d’administration, le 15 décembre dernier : l’agence est maintenue mais devra se réinventer largement.

 

Dotée d’ budget 2021 en baisse par rapport à 2020, sa nouvelle feuille de route est claire : au programme, repositionnement sur l’ensemble du territoire girondin, précision de ses objectifs en termes d’entreprises prospectées, renforcement de sa dimension partenariale au niveau local ou encore optimisation des dépenses de fonctionnement. Un point d’étape est d’ores et déjà prévu à la mi-année.

Nouveau président, nouveau directeur

Pour relever ces défis, une nouvelle équipe dirigeante a été installée. En remplacement de Lionel Lepouder, Gérard Frut a été élu à l’unanimité président d’Invest in Bordeaux. Natif de Cenon (33), Cet ingénieur de 70 ans , a réalisé l'essentiel de sa carrière au sein de différentes branches de Snecma, avant de devenir directeur général adjoint d'Herakles en 2012, puis directeur général de 2016 à 2018. En parallèle de ses activités, Gérard Frut s’est fortement impliqué dans le développement économique de son territoire :  dès 2004, en participant à la création du pôle de compétitivité AerospaceValley dont il sera un animateur pendant plusieurs années, puis en 2017, comme président de l’association pour le développement de l’enseignement et des recherches en Aquitaine (Adera).

 

Un directeur général par intérim, William Ballue, a été également nommé. Depuis longtemps salarié de l’agence, c’est un fin connaisseur de la structure, du métier de l’attractivité et de l’accompagnement d’entreprises ainsi que du territoire et de ses acteurs.

 

Le CNER leur souhaite pleine réussite à tous deux ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe !

 

Au 1er janvier 2021, 16 métropoles sur 21 sont dotées d’une agence d’attractivité et/ou de développement et des créations de nouvelles structures sont en projet.