Du côté des agences

[Coronavirus] Les agences impliquées dans l’animation et la mobilisation des acteurs de leur territoire

Au niveau régional, départemental ou local, les agences poursuivent leur mission d’animation territoriale pendant la crise.

[Coronavirus] Les agences impliquées dans l’animation et la mobilisation des acteurs de leur territoire


Depuis le début de la crise liée au Covid-19, les agences de développement sont pleinement impliquées dans l’animation et la mobilisation des acteurs de leur territoire.

Une animation des acteurs territoriaux grâce aux outils numériques

Traditionnellement, de nombreuses agences de développement ont pour mission l’animation des acteurs économiques de leur territoire. Dans le cadre de la crise actuelle, elles perpétuent cette mission grâce aux outils numériques.

Des webinaires pour apporter de l’information aux acteurs territoriaux

  • L’agence de développement d’Alsace (ADIRA), qui anime depuis près de 20 ans le réseau des acteurs du développement économique alsacien, organise depuis plusieurs semaines des webinaires autour de thématiques variées : les circuits courts ; la participation au fonds de résistance Grand Est ; la résilience ; l’écologie ; la cohésion territoriale ; le numérique ; l’offre stratégique foncière et immobilière ; l’identification des territoires les plus fragiles.
  • L’agence de développement économique de la métropole bordelaise, Invest in Bordeaux organise deux fois par semaine depuis le 1er avril des webinaires avec des experts du droit du travail, du secteur bancaire ou encore la cybersécurité afin de répondre aux interrogations des entreprises. Pour plus d’informations, retrouvez notre article consacré à cette démarche.

Des conférences téléphoniques et visio-conférences pour favoriser les échanges entre acteurs

  • L’agence de développement économique des Pays-de-la-Loire, Solutions&Co, organise une visio-conférence hebdomadaire avec les développeurs économiques de chacun des cinq départements ligériens, afin de faire le point sur la situation des entreprises et sur l’accompagnement des EPCI dans le département.
  • L’agence économique régionale Bourgogne-Franche-Comté (AER BFC) qui a en charge depuis 2018 l’animation d’une vingtaine de pépinières d’entreprises réparties sur le territoire régional, a organisé des visio-conférences avec les gestionnaires de ces pépinières afin de prendre connaissance de leur situation, leurs difficultés, leurs besoins et ceux des entreprises hébergées. Une enquête a été menée afin d’en savoir plus sur la question des loyers, avec pour résultats : 9 maintiens, 5 reports et 2négociations avec les EPCI pour obtenir une annulation.
  • L’AER BFC organise également des visioconférences réunissant les EPCI actionnaires de l’agence, la directrice générale de l’agence et le directeur de son pôle Développement & Prospection. Elles permettent de faire un état des lieux de la situation dans les territoires et de répondre aux éventuelles interrogations des EPCI.
  • L’ADIRA organise des conférences téléphoniques régulières entre les EPCI du territoire. Le premier appel, qui a réuni 45 personnes, a permis d’échanger sur des thématiques variées : garde d'enfants, dispositifs d'aides pour les associations culturelles et les petites entreprises, fonds régionale Résistance, etc.
  • L’ADIRA organise également une visio-conférence hebdomadaire avec le réseau des acteurs du développement économique alsacien afin de faire le point sur les différentes actions mises en œuvre par chacun d’entre eux. 

Une mobilisation des acteurs territoriaux pour soutenir les entreprises

  • Depuis 2017, l’agence Dev’Up Centre-Val de Loire anime un réseau de quelque 400 conseillers généralistes ou spécialistes au service du développement des entreprises du territoire : le réseau des développeurs économiques de la région Centre-Val de Loire. Dès le début de la crise, l’agence a mobilisé le réseau pour recueillir les besoins des entreprises et tenter d’y répondre. Ses membres ont notamment participé à la création et à la diffusion d’un questionnaire à destination des entreprises, via une campagne de phoning auprès de plus de 1 400 entreprises, dont plus de 60% ont été contactées par le réseau (les autres l’ont été par les chargés de mission de l’agence ainsi que par la DIRECCTE).
  • En Alsace, l’ADIRA a mobilisé les membres du réseau des acteurs du développement économique alsacien afin d’organiser des visio-conférences avec les chefs d’entreprises du territoire autour de problématiques comme la gestion de crise ou la préparation d’un plan de relance. Plusieurs groupes de travail ont été mis en place : hygiène et sécurité ; télétravail demain ; réorganisation des entreprises après le covid-19.