Actualités du CNER

Le document enfin disponible!

Le document enfin disponible!


Le 15 décembre dernier, le CNER et cinq autres fédérations d’élus* annonçaient la finalisation d’un référentiel commun de compétences des développeurs économiques territoriaux, visant à partager une culture commune du développement économique territorial tout en reconnaissant la diversité des métiers des développeurs économiques. Un travail ambitieux d’un an et demi, aboutissant à la définition de 7 domaines d’activités stratégiques pour les quelques 8 000 professionnels du secteur. (voir notre article à ce sujet).

 

Ce référentiel affiche les objectifs suivants :

  •  mieux identifier les missions et compétences des développeurs économiques
  •  appuyer l’organisation d’une offre de formations, initiales et continues, certifiantes (facilitant la prise en charge par les OPCA de ces formations), qui ouvrira à une plus grande reconnaissance des compétences professionnelles sur ces métiers
  •  faciliter le recrutement et les mobilités professionnelles (entre secteurs d’activité)
  •  engager une réflexion sur les évolutions prospectives des métiers et sur les positionnements des développeurs économiques.
7 domaines d'activités stratégiques

7 domaines d'stratégiques ont été identifiés, enrichis de savoir-faire et de missions-types:

  • Analyse socioéconomique des territoires
  • Définition, conduite et évaluation de projets économiques territoriaux
  • Gestion prévisionnelle et territoriale de l'emploi et des compétences (GPTEC)
  • Promotion économique des territoires
  • Création d'un environnement favorable à l'implantation, au maintien et au développement des entreprises du territoire
  • Accompagnement des entrepreneurs locaux: appui à la création, développement, reprises-transmission
  • Développement de réseaux d'entreprises et animation de projets collaboratifs

 L'ensemble est représenté sur une carte heuristique accompagnant chaque domaine d'activité. 

 

Le document est disponible dans son intégralité et téléchargeable ci-contre.