Actualités des partenaires

Un plan de revitalisation pour la Creuse

Le CGET s'apprête à coordonner un plan de revitalisation pour ce département autour de trois axes de développement

Un plan de revitalisation pour la Creuse


120 000 habitants, 75% des communes à moins de 500 habitants, une forêt composant 30% du territoire ... La Creuse constitue un territoire démographiquement et économiquement vulnérable. Pour accompagner le développement du département, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) coordonne un plan de revitalisation d'envergure, dont les principaux axes ont été transmis au Premier ministre à l'été dernier.

Trois axes de développement

Menées entre avril et juin, les groupes de travail ont permis d'élaborer près de 130 projets thématiques, répartis en trois axes majeurs de développement :

 

Valoriser les atouts creusois et l'identité du département
  • Promouvoir l’agriculture et l’agroalimentaire responsables
  • Faire de Guéret une destination du sport et des loisirs de nature (VTT, pêche sportive, trek à cheval, marche nordique, course d’orientation ; candidature aux sites de préparations des athlètes aux Jeux olympiques 2024…)
  • Faire de la Creuse un haut lieu du tourisme de nature
  • Développer les savoirs et les savoir-faire autour des tapis et tapisseries d’Aubusson (la tapisserie d’Aubusson est inscrite sur la liste du « Patrimoine culturel immatériel de l’humanité » de l’Unesco)…

 

Créer, développer et conforter des « activités de niche » productrices de valeur ajoutée et d’emplois sur le territoire
  • Développer la silver économie* (métiers de la domotique et de la santé, des services à la personne…), activités liées à l’usage des drones, aux biotechnologies, à la logistique ou à la filière bois (construction en bois, construction à énergie positive)…

 

Améliorer les conditions du bien vivre en Creuse
  • Donner accès au numérique et à la téléphonie, développer les transports/mobilité, la santé, l’éducation/enseignement, culture et loisirs, habitat, développement écoresponsable, etc.

Le plan de revitalisation devrait être signé fin 2018 avec les partenaires locaux. Le département devrait quant à lui bénéficier d'un accompagnement technique pour la maîtrise d'ouvrage, financier pour les recherches de subventions et en ingénierie pour le montage des dossiers.